détail d'une actualité Incendie à Chelles

Le samedi 23 septembre 2017

Un entrepôt a pris feu vendredi 22 septembre à Chelles, en Seine-et-Marne. En termes de pollution de l'air, l’impact de l’incendie était perceptible dans un rayon de quelques kilomètres autour de la zone. Une augmentation des niveaux de particules (PM10) a pu être constatée ponctuellement sur les stations d’Airparif, sous le vent du panache de fumée. 

Cette augmentation était surtout marquée dans la soirée de vendredi, dans la zone sud Est de Chelles, avec un pic pendant une heure à 98 µg/m3 (station de Lognes). La moyenne sur toute la journée (28µg/ m3) est toutefois restée en-dessous des recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (50 µg/m3)

 

Sur place, à proximité du panache de fumée, la cellule chimique du service départemental d'incendie et de secours et le laboratoire central de la préfecture de police de Paris, ont mené des analyses de particules. Les niveaux relevés ont conduit la préfecture à recommander la prudence pour les populations exposées.  

  

Samedi 23, l’incendie a été maitrisé à la mi-journée. L’impact était perceptible sur la zone sud-est de Chelles avec une pointe à 51 µg/m3 enregistré en fin de matinée (station de Nogent).  

     

Pour la Préfecture, "les consignes de prudence sont donc levées. Une vigilance pour les personnes sensibles (enfants, personnes âgées, femmes enceintes) ou présentant des pathologies respiratoires peut être maintenue pour la journée. "

 

 

Plus d’informations  

-  sur twitter : @Prefet77 

-  communiqués de la Préfecture de Seine-et-Marne

 

 

 

 

 

 

  



Accès aux anciennes actualités d’Airparif